Complexe Santa Croce

Un peu d’histoire du Complexe Santa Croce

Saint François d'Assise a visité Florence au début du XIIIe siècle et quelques années plus tard, des frères de sa congrégation décidèrent de s'arrêter dans la ville et de construire une église avec un couvent et une bibliothèque adjacents. Ainsi est née la belle Basilique Santa Croce. Ce que vous pouvez voir aujourd'hui, en réalité, est une version agrandie de l'original. Ce fut une nécessité due à l'élargissement de la communauté religieuse franciscaine, qui à la fin du XIIIe siècle a conduit à la rénovation de l'église par Arnolfo di Cambio.
Il fut l'un des architectes les plus importants de l'époque, le même qui s'occupait également des projets du Dôme et du Palais Vecchio. Une autre intervention fut nécessaire au XVe siècle, en raison d'une forte inondation, qui marqua cependant le début d'une période dorée pour le complexe religieux: Santa Croce devint, en fait, un centre culturel important, parmi les plus prestigieux d'Europe. Mais c'est au XVIe siècle que l'église est devenue ce pour quoi elle est célèbre dans le monde entier, c'est-à-dire un panthéon, qui abrite les tombes des personnalités florentines et toscanes les plus importantes, non seulement pour leur engagement politique, mais aussi pour leur génie. Cependant, la Basilique a dû faire face à de nouvelles adversités, comme l'effondrement du clocher, le pillage à l'époque napoléonienne et, surtout, les énormes dégâts causés par l'inondation de novembre 1966, qui a mis à genoux toute la ville. Cependant, grâce à une approfondie œuvre de restauration et de récupération, l'église a retrouvé son ancienne splendeur.

Qu’est-ce qu’il est aujourd’hui le Complexe Santa Croce?

Aujourd'hui Santa Croce est un complexe muséal, qui rassemble la Basilique, les chapelles, le cloître, le clocher et la partie exclusivement consacrée aux expositions, comme l'ancien réfectoire. Grâce à sa vocation artistique et culturelle, il porte encore en lui les signes du passage des personnages les plus importants de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance florentine. L'ensemble de l'espace est un musée, où se distinguent des chefs-d'œuvre picturaux de Giotto, Cimabue et Donatello, avec les tombes de saints, scientifiques, hauts responsables politiques et lettrés.
En plus de l'édifice religieux, vous pourrez également vous promener dans l'ancien cloître, parfois également utilisé pour accueillir des événements publics et privés, quelquefois même avec beaucoup de critiques de la part des Florentins, qui voudraient maintenir le caractère sacré et culturel de cet espace. Sur l'un des murs, qui surplombent le cloître, vous remarquerez des barres métalliques avec des années écrites en correspondance avec chacune d'elles. Elles sont le souvenir des différentes inondations, qui ont frappé la ville. Chaque barre, en effet, marque le niveau, auquel l'eau de l'Arno s'est élevée lors de ces inondations tragiques.

Curiosités du Complexe Santa Croce

Saviez-vous que, dans la Basilique se trouve le cénotaphe de Dante Alighieri, père de la langue italienne et auteur de la célèbre Divina Commedia? Le cénotaphe est un monument funéraire qui, cependant, est dépourvu de la dépouille du défunt. En fait, les restes de Dante reposent dans un mausolée de Ravenne, la ville qui a accueilli le poète après son exil de Florence. Plusieurs fois, la municipalité de Florence a tenté de récupérer les restes de Dante, recevant un refus brutal de la ville émilienne. Il ne reste donc, plus qu'à se contenter du cénotaphe et de la statue, qui se dresse à l'extérieur de la basilique, à gauche de l'entrée, et chercher dans la ville, toutes les traces de la vie florentine de Dante.

Saviez-vous qu'à l'intérieur du complexe, est conservé le célèbre Crucifix de Cimabue? Cet œuvre a subi de graves dommages lors de l'inondation de 1966 et fut presque entièrement détruit. Grâce à la patience et au talent de nombreuses personnes, le Crucifix a pu retrouver une partie de son ancienne splendeur et est aujourd'hui un témoignage vivant non seulement de l'art de Cimabue, mais aussi de l'histoire (parfois tragique) de la ville.

Comment peut-on visiter le Complexe Santa Croce?

Pour visiter cette belle église, vous pouvez acheter le billet d'entrée à la Basilique de Santa Croce, en combinaison avec l'Audioguide de la ville de Florence, avec lequel vous pourrez admirer cette magnifique Ville d'Art.

Autres attractions

Florence est un musée en plein air, que toute la ville mérite d'être visitée. Vous pouvez passer par les incontournables Galeries des Offices à la Galerie de l'Académie, du Musée du Bargello à la Galerie Palatine et au Palais Vecchio, sans oublier les beaux jardins, comme ceux de Boboli, qui encadrent le magnifique Palais Pitti.

L'architecture religieuse occupe également une place importante sur le sol florentin: l'Église de Santa Maria Novella, le Dôme avec le Baptistère, l'Église de Santa Maria del Carmine avec la Chapelle Brancacci, sont quelques-unes des églises les plus renommées de la ville.

Si vous voulez quitter Florence, pourquoi ne pas vous rendre à San Gimignano, avec son horizon caractéristique de tours médiévales, ou à Pise et sa célèbre Tour Penchée.

Les clients qui ont réservé cette musée ont également réservé:

Informations Utiles

Horaires

Ouvert le lundi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 11h00 à 17h00 et les dimanches et fêtes religieuses de 13h00 à 17h00.

Fermé le mardi 1er janvier, Pâques, 1er mai, 15 août, 25 décembre.

Adresse et Plan

Piazza di Santa Croce 16, Firenze

complexe santa croce carte

Ouvrir le plan

Arrivez aux musées avec nos services de transfer!
SERVICE DE TRANSFER
SERVICE DE TRANSFER
Réservez Maintenant